EMMANUELLE HUTTEAU et JEAN-LUC TAMBY

Clarinettiste depuis sa plus tendre enfance, Emmanuelle Huteau découvre le chant au sein des choeurs de la Perverie à Nantes puis suit des études de musique et musicologie à Tours. Elle étudie le chant avec Noémie Rime, Michele et Myriam de Aranjo, Michel Welche puis Florence Guignolet, le grégorien et le plain-chant avec Dom Jean-Pierre Longeat et Jean-Yves Hameline. Elle chante dans différentes formations de musiques anciennes comme Ma non troppo ou Voix de ville, intervient comme clarinettiste et bassoniste dans les ensembles de musique traditionnelle (principalement en duo avec Olivier Depoix), cultive également un goût pour le chant a capella qu’elle pratique en solo ou ensemble. Elle travaille régulièrement avec les comédiens de Phénomène et Cie et crée de nombreux spectacles à la fibre littéraire.

 

Jean Luc Tamby est un musicologue et un musicien qui a étudié la guitare classique et l’improvisation au CNSM de Paris avant de se tourner vers la  musique contemporaine puis les instruments anciens qu’il a étudiés entre autres avec Jordi Savall. Ses recherches l’ont toujours conduit vers des chemins peu fréquentés : la musique traditionnelle occitane, la déclamation baroque, le théâtre musical élisabéthain. C’est lui qui est à l’origine du Collectif Les Batoutos, créé en 2008. Ce nom est celui qu’Edouard Glissant avait donné dans son roman Sartorius (1999) à une tribu imaginaire, une tribu dont la particularité est de ne pas avoir d’identité. Dans ce collectif, l’accent est mis sur la notion de baroque, sur les échanges entre les cultures et sur l’improvisation.

Jean-Luc Tamby enseigne au Conservatoire de Rennes.

 

Theme by Anders Norén