ENSEMBLE BAROQUE DE RENNES

Cet ensemble s’est donné pour mission de donner à entendre une certaine musique sur le territoire rennais et, ce faisant, de prendre une réelle place dans la cité.

    Il explore des couleurs résolument différentes de celles de l’orchestre classique, tout en reposant sur un effectif plus réduit (l’une des caractéristiques de l’orchestre baroque), mais avec une richesse évidente d’instrumentarium. Par ailleurs, les membres de l’ensemble sont tous des musiciens professionnels, spécialistes de la musique baroque ; ils défendent une interprétation historiquement informée et donc bien spécifique.

A l’époque baroque, les frontières entre les musiques profane, religieuse et traditionnelle étaient parfois très poreuses. Cette perméabilité incite l’Ensemble baroque de Rennes à se produire dans des lieux très variés pour des publics toujours différents et, ainsi, de chercher à décloisonner l’espace scénique traditionnel.

Claude MENEUX-POIZAT

Après une licence de Lettres, Claude Meneux-Poizat étudie le clavecin pendant trois ans dans la classe de Pascal Dubreuil, au CNR de RENNES. En 2007, elle obtient son Diplôme d’Etudes Musicales en clavecin et musique de chambre. Elle se perfectionne ensuite au Conservatoire d’Utrecht avec Siebe Henstra et complète sa formation de soliste en assistant à des masterclasses avec des musiciens tels que Bob Van Asperen, Richard Egarr ou Gustav Leonhardt.

Elle se produit en concert avec différents ensembles de musique de chambre à travers l’Europe et joue régulièrement dans des festivals tels que le Sterren Festival d’Utrecht en 2008 avec Heiko ter Schegget, ou le Fringe festival Oude Muziek Utrecht en 2009 et 2010. Aux Pays-Bas elle joue avec le Barokopera Amsterdam depuis 2010.

DELPHINE LE GALL est violiste et flûtiste à bec de formation (études supérieures au Conservatoire Royal de la Haye auprès de P. Pierlot, R. Zipperling et S. Marq notamment, où elle obtient deux « Bachelor of Music »), Delphine Le Gall s’est produite au sein d’ensembles comme Elyma (G. Garrido), Collegium Musicum den Haag, La Simphonie du Marais (enregistrement Atys de Lully), le Lachrimae Consort, L’Ensemble C, Bretaigne Armoricane, Aria Voce, Macadam, Les Cantates Spirituelles… qui l’ont amenée à participer à plusieurs festivals : Ambronay, Utrecht, Passe ton Bach d’abord (Toulouse), La Folle journée, Interceltique de Lorient…
Titulaire du Diplôme d’Etat ainsi que du « European Teacher Degree », elle enseigne la viole de gambe dans les conservatoires d’Angers, St Nazaire, La Roche-sur-Yon et aujourd’hui à Rennes et Cholet.

DELPHINE LEROY étudie la flûte traversière et se spécialise rapidement en musique ancienne au CNR de Cergy-Pontoise, puis au Conservatoire Royal de la Haye (Pays-Bas) .

En juin 2008, elle obtient le “Master in Music”. Titulaire du Diplôme d’Etat à l’enseignement de la musique ancienne ainsi que de son équivalent européen, le “Teacher Degree” Elle enseigne actuellement au CRD de Mantes-en-Yvelines, ainsi qu’au CRR de Rennes où elle coordonne le Département de Musique Ancienne.
Elle se produit également en concert dans de nombreux ensembles dont elle suit les tournées à travers l’Europe. Delphine Leroy est aussi l’un des membres fondateurs de l’”Ensemble Terpsichore”, et de l’ensemble “Les Beaux-Parleurs”, tous deux spécialisés dans la musique instrumentale des XVIIème et XVIIIème siécles, qui se produisent régulièrement en France, Autriche et Pays-Bas.

AURELIE BARBELIN est titulaire de trois D.E.M. – chant, direction de chœur, et écriture musicale au CRR de Rennes – et enseigne au CRD de Lannion. Chanteuse lyrique formée auprès d’Agnès Brosset, elle chante d’abord  dans les choeurs de l’Opéra de Rennes, puis dans l’ensemble Kamerton (dir. Oleg Afonine), et se produit en soliste, dans le répertoire d’oratorio ou pour des récitals chant-piano ou chant-orgue.Elle développe également sa formation de chef de chœur au CRR de Rennes et dirige actuellement le tout jeune ensemble vocal rennais « Folli’Acantha ».

Passionnée par la musique médiévale, elle travaille auprès de Katarina Livljanic, Benjamin Bagby et Norbert Rodenkirchen et au sein de l’ensemble vocal féminin Colortalea (dirigé par Agnès Brosset). Aurélie Barberin trouve aussi sa place au sein du quintette « Bal de Traverse », en tant que violoniste, et en assure les compositions et  arrangements musicaux.Elle compose à l’occasion de la journée de la femme en 2011 une pièce pour 3 voix de femmes sur un texte de Christine de Pisan. Passionnée par la pédagogie elle enseigne dans le cadre de sessions ou de stages.

 

Theme by Anders Norén