Rozenn Le Trionnaire et Vincent Gailly

 

Diplômée du conservatoire de Paris (CRR) et de la Royal Academy of Music de Londres, Rozenn Le Trionnaire développe désormais sa carrière en Europe et en Chine. Elle collabore avec Pierre Boulez, Peter Eötvös, Semyon Bychkov, Jac Van Steen, Susanna Mälkki et enregistre en orchestre de chambre sous la direction de Trevor Pinnock (paru en 2013 chez Linn Records). 

Rozenn s’est produite en soliste avec des ensembles tels que l’Orchestre Philharmonique du Liban, l’orchestre Multi-Story à Londres, l’orchestre Ostinato, l’Orchestre du Conservatoire de Paris (CRR), Donna Musica ou encore l’Ensemble Nouvelles Portées. Elle sera l’invitée du Presteigne Festival et interprètera le concerto de Copland en 2019.

Elle affectionne également les pièces pour clarinette seule. Elle interprète les Domaines de Boulez sous la direction artistique de Susanna Mälkki au prestigieux Queen Elizabeth Hall, diffusés sur BBC radio3 aux côtés de Pierre Laurent Aimard, prestation qui sera saluée par la critique la qualifiant de «jeune clarinettiste prodigieusement douée» (The Times) montrant un jeu « dynamique et fascinant » (Musicalcriticism). Elle interprète Dialogue de l’Ombre Double de Boulez pour clarinette et bande enregistrée à l’IRCAM lors du festival Manifeste et enregistre New York Counterpoint de Steve Reich qu’elle interprète en France, Angleterre et Belgique. 

En 2013, elle se produit avec Karol Beffa et réalise la création mondiale de sa musique dans l’opéra Equinoxe mis en scène par Laurent Festas. Elle travaille sous la direction artistique de Daniel Tanson (Luxembourg), Tod Machover (USA), Shila Anaraki (Allemagne). Rozenn accorde d’autre part une grande importance à la musique de chambre et fonde en 2010 l’Ensemble Matisse. Elle est l’invitée du King’s Place Festival de Londres, Norwich et Norfolk Festival, St Magnus Festival en Ecosse, la Folle Journée de Nantes, le festival des Jeunes Talents, le Lucerne Festival ou encore Podium Festival en Allemagne. Elle se produit dans des salles de renom telles que la Salle Pleyel, le Théâtre des Champs-Elysées, la Philharmonie du Luxembourg, la Elbphilharmonie, le Konzerthaus de Vienne, la Boulez Saal de Berlin, le KKL de Lucerne, le théâtre national de Xi’An et le Concert Hall de Harbin en Chine et avec des ensembles tels que l’Orchestre de Chambre d’Europe, les Frivolités Parisiennes, Le Balcon ou encore l’Ensemble Contraste. Rozenn est membre du Lucerne Festival Alumni Ensemble depuis 2018. 

Soucieuse de transmettre l’enseignement qu’elle a notamment reçu des personnalités musicales que sont Richard Vieille, Andrew Marriner, Michel Arrignon, Jacques DiDonato, Alain Damiens et Florent Héau, Rozenn Le Trionnaire obtient à Londres un diplôme de professeur, enseigne en 2011 et 2012 la clarinette à l’Université de King’s College, en 2015 au conservatoire Hector Berlioz à Paris et donne des masterclasses dans les universités et conservatoires de Chine et du Maroc. Elle a été soutenue par la Fondation de France, PRS foundation (Angleterre), a bénéficié de la Leverhulme Trust et reçoit le Junge Ohren Preis (Allemagne) en 2014.

 

Vincent Gailly

Né en 1996 à Charlottesville et originaire de Bruxelles, Vincent Gailly est étudiant en master au Conservatoire National Supérieur de Paris dans les classes d’accordéon de Max Bonnay, d’analyse de Claude Ledoux et d’écriture de Fabien Waksman. Il mène en parallèle une activité de recherche dans le cadre d’un mémoire de musicologie à l’Université de la Sorbonne.

Particulièrement actif dans le milieu de la musique contemporaine, il se produit à Paris dans des salles telles que la Philharmonie, la Cité de la musique, les Archives nationales et le Petit Palais et à Bruxelles au Palais des Beaux-Arts, aux studios Flagey et à la Monnaie. Il est régulièrement invité au sein de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire et de l’Ensemble Intercontemporain, et joue sous la direction de chefs de renom, parmi lesquels Laurent Petit-Girard, Silvia Massarelli, Victor Jacob, Simon Proust, Pierre-André Valade, Gregory Vajda et Bruno Mantovani. Il collabore avec les compositeurs Bastien David et Martin Matalon. Quelques personnalités du monde de la musique marquent sa route au Conservatoire, en particulier l’analyste Yves Balmer, l’improvisateur Vincent Lê Quang, le compositeur Gérard Pesson et les solistes Hae-Sun Kang et Jens McManama.

Vincent prend part à trois master class à l’Académie de Villecroze, à la suite desquelles il est invité à se produire devant Yo-Yo Ma. Il participe en outre à une tournée de l’Ensemble Ulysses, dédié à la musique de notre temps, qui le fait voyager de l’Abbaye de Royaumont au Teatro Litta de Milan. Il s’intéresse aussi aux répertoires de la Renaissance et de l’époque baroque en duo avec l’altiste et violiste Antonin Le Faure. Son enthousiasme pour la musique de chambre lui vaut le soutien des fondations Belfius et Nguyen Thien Dao.

Vincent fait partie des musiciens sélectionnés pour la prochaine Académie du Festival d’Aix. Il est par ailleurs engagé pour une tournée organisée par ProQuartet autour de la musique d’Offenbach, qui le verra rejoindre le Quatuor Elmire pour des concerts à Compiègne, Düsseldorf et Cologne.

Theme by Anders Norén