HELIOTROPE

Sébatien Schlosmacher, Saxophoniste et arrangeur            

Après un premier temps de formation et de rencontres musicales à Vichy, tournées autour du saxophone et des orchestres d’harmonie, Sébastien Schlosmacher poursuit sa formation à Lyon sur quatre points : le saxophone (obtention d’un Diplôme d’Etudes Musicales à l’unanimité puis d’un perfectionnement instrumental dans la classe de Jean-Denis Michat au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon), l’érudition (analyse, écriture, direction d’orchestre), la pédagogie (Diplôme d’Etat obtenu au CEFEDEM de Lyon) et les rencontres musicales.  De ces rencontres sont nées des  formations comme l’ensemble de saxophone Oct’opus et des formations basées autour des musiques du monde, tel que Tumbao Bueno en salsa. En parallèle, les échanges et travaux avec des associations culturelles et le pilotage de projet (rassemblement de saxophone en Auvergne par exemple), ont jalonné ce temps lyonnais.

                                                                                                                            Actuellement Sébastien Schlosmacher est sur un troisième temps, basé à Brest. Enseignant au sein du Conservatoire à Rayonnement Régional depuis 2011, il continue dans cette veine favorisant les rencontres entre champs esthétiques et pratiques. Sa propre recherche se poursuit avec notamment Cuban Fire, formation d’inspiration cubaine qu’il encadre, mêlant danse et musique dans un autre rapport au public : la rue ; ou encore  avec l’Ensemble Héliotrope qui mêle musique et mise en scène afin de donner vie aux pièces interprétées.                                                                                                                                             

   Philippe David, bassonniste

Philippe David sévit dans un petit village gaulois près de la mer d’Iroise, entouré de ses nombreux apprentis bassonistes avec lesquels moult projets artistiques et pédagogiques émergent chaque année, aujourd’hui le quatuor “do ré mi fagotto ” avec trois disciples aguerris. Il a favorisé la création d’un modèle de basson baroque, Doper, “made in Brittany” à Port Louis’s city. En effet, il adore jouer la basse continue avec notamment le “Collegium Orphéus”!

Mais c’est le basson moderne qu’il joue le plus souvent, entre autres, au pupitre de premier basson dans l’Ensemble Orchestral « Entre Sable et Ciel », depuis sa nomination au C.R.R. de Brest en 2003.

Né en Touraine, Philippe se forme à Versailles, Poitiers puis Lyon. Il aime transmettre la notion de plaisir dans le travail ainsi que l’exigence artistique, tout en favorisant l’épanouissement de l’élève.

Il joue beaucoup en musique de chambre (Trielen.com, Héliotrope, Quintette à vent de Bretagne…) après avoir enseigné cette discipline pendant 10 ans.

Philippe a effectué de nombreux concerts en musique de chambre et en orchestre, principalement en Bretagne : il est considéré comme le super soliste intercantonal de Penn ar bed : ça fait du bruit dans Landerneau !

Bénédicte Albanhac, Percussionniste

 

            Elle  commence ses études musicales par une formation au sein de la Maîtrise de Radio-France. C’est donc en chantant qu’elle découvre l’univers incroyable des percussions des orchestres de la maison ronde… Ainsi, après son Baccalauréat elle mène de front des études de Lettres Modernes, de musicologie et entame l’étude de ces instruments fascinants ! Après une Maîtrise de Lettres et un Deug de musicologie, elle réussit les concours de la Ville de Paris et commence donc à enseigner la musique dans les écoles élémentaires tout en terminant son cursus instrumental. Investie dans la musique actuelle, elle passe de la scène métal à la création d’ensemble de musique contemporaine, tout en multipliant ses expériences au sein de divers orchestres. Les changements d’esthétiques ne lui font pas peur, bien au contraire !

            Elle obtient son DEM de percussions au CRR de Versailles, fait un détour par l’orchestre militaire du 8° Régiment des Transmissions où elle se perfectionne en tambour. Finalement, elle revient vers la pédagogie et obtient son Diplôme d’Etat. Après plusieurs années passées à enseigner en Région Parisienne, elle pose ses valises avec bonheur à Brest. Bénédicte a toujours été intéressée par la liberté qu’offrait le théâtre musical, elle est membre du trio Tro ï ka, 3 percussionnistes qui mélangent la création et le théâtre musical. Et c’est donc naturellement et avec passion qu’elle se lance dans l’aventure de l’Ensemble Héliotrope avec ses deux comparses.

 

 

 

Theme by Anders Norén