FRANCOIS ET MARIE LOMBARD

François Lombard

Après avoir commencé l’orgue et obtenu une médaille d’or en 1977 au Conservatoire National de Calais dans la classe de Pierre Letaillieur, François Lombard, né en 1958, poursuit ses études avec les organistes André Isoir, Michel Chapuis, Gaston Litaize dans les Conservatoires Nationaux de Région d’Orsay, Besançon et Saint-Maur des Fossés. Il y remporte les plus hautes récompenses (Médailles d’or, Prix d’excellence et Diplôme de concertiste à l’unanimité) entre 1979 et 1983 et reçoit également une médaille d’or d’écriture musicale dans la classe de Pierre Doury au C.N.R. de Saint-Maur-des-fossés.

En 1982, il se voit attribuer le Premier Grand Prix d’Interprétation au Concours National de Vernon organisé par le Lions Club de France. Titulaire du grand orgue de l’église Saint- Pierre de Calais depuis 1984, il est également professeur d’orgue à l’école intercommunale de musique d’Hondschoote en Flandres près de Dunkerque. Il donne parallèlement de nombreux concerts et a eu l’occasion de se produire à plusieurs reprises dans les plus hauts lieux de l’orgue, tant en France qu’à l’étranger (Notre-Dame de Paris, Chartres, Poitiers, Dijon, Saint-Maximin du Var, Bordeaux, Bourges, Rennes, Rouen, Festival de Roquevaire, Saint-Paul de Londres, Berlin, etc…).

Il a réalisé également de nombreux enregistrements particulièrement remarqués par la critique spécialisée (Œuvres de Bach, Guilmant, Vierne, Duruflé, Cochereau, etc…).

Très tôt fasciné par le génie d’improvisation de Pierre Cochereau, ancien organiste de Notre-Dame de Paris décédé en 1984, il a entrepris d’en reconstituer les improvisations les plus accomplies (éditions Butz, Bonn, Allemagne). Il a, d’autre part, avec l’organiste Pierre Pincemaille, créé au disque l’œuvre écrite de Pierre Cochereau (Disques du Solstice). Très attaché à la région Nord-Pas de Calais où il vit, François Lombard est également président de l’Association de l’orgue de Tournehem-sur-la Hem et membre de plusieurs associations d’amis de l’orgue, participant ainsi à la promotion de l’orgue dans le Nord de la France.

Marie Lombard

Parallèlement à des études de piano et de flûte à bec, Marie Lombard (1997) entreprend dès l’âge de 12 ans l’étude du chant auprès de Mariam Gegechkori Ballet-Baz au Conservatoire à Rayonnement Départemental du Calaisis. En juillet 2017, à l’issue d’un parcours pré-professionnel de 3ème cycle (CEPI), elle obtient le DNOP.

En septembre 2015 elle remporte à 17 ans le Premier Prix du Concours International de Chant Lyrique de l’Opéra Grand Avignon, dans la catégorie « Jeunes espoirs » et en juillet 2016 le Prix de l’Académie Internationale de Chant de Torgau-Leipzig.

Elle termine ses études de chant en 3ème année de licence au Pont Supérieur Bretagne – Pays de Loire auprès de Stéphanie d’Oustrac et Caroline Fèvre.

Elle a été admise au CNSM de Paris, à l’unanimité du jury.

 

Theme by Anders Norén